AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Le Japon en Lorraine
Lun 10 Juil 2017 - 19:27 par Caro

» Vos sites web - ウェブサイト
Lun 10 Juil 2017 - 19:24 par Caro

» Consignes à bagages - Dans quelles gares??
Lun 31 Oct 2016 - 15:45 par Nanami

» Séjour Août 2016 : faisons connaissance
Lun 8 Aoû 2016 - 8:37 par Kinako

» Séjour Juillet 2016 : faisons connaissance
Sam 2 Juil 2016 - 10:16 par Solveig

» Séjour Sakura 2016 : ça commence ce dimanche !
Mar 22 Mar 2016 - 5:20 par Kinako

» Séjour Septembre 2015 : faisons connaissance !
Mar 25 Aoû 2015 - 13:42 par Tater

» Séjour Eté 2015 - AOUT - faisons connaissance !
Dim 2 Aoû 2015 - 4:21 par Miki

» Shopping autour de l'école
Lun 20 Juil 2015 - 20:13 par Chachou

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 40 le Mer 11 Juin 2014 - 6:46
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Séjour août 2013: De Nouméa à Tokyo, les échanges franco-japonais se multiplient!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LN
狐神
狐神
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 35
Localisation : TOKYO!!!

MessageSujet: Séjour août 2013: De Nouméa à Tokyo, les échanges franco-japonais se multiplient!   Mer 4 Sep 2013 - 2:17

Marie-Nicole et Solenne viennent de Nouvelle-Calédonie. Grand-mère et petite fille, ensemble, elles ont décidé de venir faire un séjour linguistique à Espace Langue TOKYO!  Retrospective sur leur fabuleuse expérience.

Solenne, tu étudies le japonais en 2e langue vivante (LV2). Est-ce que c’est courant en Nouvelle-Calédonie d’étudier la langue japonaise depuis le collège ?
Depuis un peu moins d’une dizaine d’années, c’est vrai que c’est devenu une langue couramment proposée en LV2. Elle était proposée depuis longtemps en école de tourisme par exemple, et même ma mère avait pu apprendre le japonais grâce à ça.


Solenne et Nicole pendant l'initiation à la calligraphie à Espace Langue TOKYO

A quoi est dû cet engouement pour le japonais ? Y a-t-il beaucoup de Japonais qui sont installés en Nouvelle Calédonie ?
Solenne : Oui il y a énormément de touristes Japonais en Nouvelle Calédonie! Ça se développe d’ailleurs de plus en plus, et on ressent donc le besoin de pouvoir communiquer avec eux.

Marie-Nicole : Oui et il y a aussi une importante communauté japonaise installée en Nouvelle Calédonie, et particulèrement à Nouméa, depuis le début du 19ème siècle, laissant place aussi à beaucoup de métissage.

Et vous, Marie-Nicole, quand avez-vous commencé à apprendre le japonais et pourquoi ?
J’étais déjà venue au Japon il y a de ça 6 ou 7 ans pour accompagner Solenne à une compétition de karate. Sur le moment ça m’a beaucoup plu! Je me sentais totalement dépaysée, et l’intonation de la langue me plaisait beaucoup. J’avais envie de découvrir le Japon depuis longtemps, et c’était comme un rêve qui devenait réalité! En rentrant j’ai commencé à apprendre les hiragana et katakana, puis à utiliser la méthode Assimil. Par la suite j’ai malheureusement mis le japonais de côté pour me mettre à l’anglais...


Nicole dans sa classe de japonais de niveau débutant

Ce n’est donc pas la première fois que vous venez au Japon. Qu’est-ce qui vous a donné envie et d’y revenir ?
Solenne : Je suis effectivement venue au Japon pour la première fois il y a 6 ou 7 ans à l’occasion d’une compétition mondiale de karate à laquelle je participaus. Ma grand-mère et ma mère faisaient partie du voyage, et ça nous a beaucoup plu.   Nous avons donc donc décidé de revenir une 2e fois pour faire découvrir ensuite le Japon à mon père et mon frère.

Marie-Nicole :J’avais envie de découvrir ce pays depuis longtemps. Tout m’attirait : les tenues des femmes, les cerisiers en fleurs (que j’aimerais venir voir un jour d’ailleurs), la grande variété des paysages, etc.

Solenne : Le Japon est un pays fascinant, totalement différent de ce que j’ai l’habitude de vivre à Nouméa! Une chose qui m’a particulièrement marquée est la propreté! Et puis le fait que les gens restent calmes. Je trouve ça important, et c’est vrai que sur place on se sent influencé par ça et que ça fait du bien.


Promenade avec Yuko, la mère d'accueil

Actuellement vous profitez de vos vacances d’hiver pour venir deux semaines au Japon. Est-ce que c’est étrange pour vous d’être en calendrier inversé et de vivre le moment de l’été à Tokyo ?
Solenne : L’été est différent chez nous! Il fait chaud et humide, très humide même, et beaucoup plus qu’au Japon! Donc pour nous ici c’est plutôt sec je dirais!

Marie-Nicole : Les saisons sont très marquées ici, alors que chez nous ce n’est pas du tout le cas. C’est ce qui fait que j’apprécie particulièrement ici la beauté et la diversité des saisons et des paysages.

Comment avez-vous connu Espace Langue TOKYO ?
M-N : L’année dernière, en Nouvelle Calédonie, nous avons fêté au mois de juillet le 120e anniversaire de la présence japonaise.  Au cours du festival, il y a eu des danseurs, des initiations à l’origami, etc., et des écoles de japonais sont venues présenter leurs offres. On y a fait la connaissance d’Hélène, la responsable des séjours Espace Langue Tokyo. Elle nous a bien renseigné, et voilà!

S : De plus, l’école est très bien située puisque à Harajuku, donc c’est très central, et ça nous a plu.


Photo souvenir avec le personnel d'Espace Langue TOKYO

Après ces deux semaines de cours intensifs, avez-vous senti de réels progrès? Cela a-t-il correspondu à vos attentes et objectifs ?

S : Oui, j’ai pu approfondir les bases que j’avais et bien travailler mon intonation. Ça correspondait à ce pourquoi j’étais venue, donc je suis contente.

M-N : J’ai tellement de nouveaux mots dans la tête que je me sens toute embrouillée! Je suis arrivée en débutante quasi complète, mais maintenant j’arrive à former quelques phrases, donc je suis contente ! Mais je pense que là c’est trop frais et que ça va se décanter dans les prochaines semaines en rentrant. Comparé à ce que j’ai vu avec la methode Assimil, j’ai plus eu le sentiment de comprendre le pourquoi du comment des règles grammaticales.
Ça a totalement répondu à mon attente qui était d’entendre beaucoup parler japonais pour saisir l’intonation, pour réparer certains automatismes faux que j’avais. Je voulais comprendre ce que j’apprenais plutôt que de faire du “par coeur”!
Je voudrais pouvoir aider des Japonais qui sont perdus dans Nouméa de temps en temps par exemple.

Vous étiez toutes deux dans la même famille d’accueil, comment avez-vous vécu cette expérience ? Qu’en avez-vous pensé ?

M-N : C’était la première que je vivais une expérience d’immersion chez des gens. Nous avions chacune notre chambre, c’était très confortable ! Les deux parents apprenaient un peu l’anglais, donc nous arrivions à discuter de plein de choses en mélangeant les langues, c’était très sympa!

S : Oui et même à deux Francophones dans une même famille, on a reussi à pratiquer notre japonais, on n’est pas resté qu’entre nous et on a eu un véritable échange! On leur a même appris quelques mots de français, c’était très chouette !


Autour d'un bon dîner dans notre famille d'accueil

Parmi les activités culturelles proposées, auxquelles avez-vous pu participer ? Qu’en avez-vous pensé ? Pouvez-vous nous parler de ce qui vous a le plus plu/marqué ?
M-N : J’ai été étonée par la visite de la Mairie de Tokyo. C’est un batiment immense et assez surpenant, ça fait un peu futuriste !

S: Chez nous, il n’y a pas de tours comme on en voit ici. On a un phare de 300 mètres de haut environ sur un îlot, donc bon vous voyez....

M-N : Oui, la ville de Nouméa est très petite, on en fait le tour en une journée.

S: Concernant les activités, j’ai beaucoup apprécié l’initiation à la calligraphie !

MN : Ah oui moi aussi, c’était super !! Je me suis faite une réflexion intéressante. Je trouve qu’on arrive souvent à voir la personnalité ou le caractère d’une personne dans son écriture… J’étais étonnée de découvrir que la calligraphie accentuait cet aspect, et que l’on pouvait entrevoir ça de manière encore plus forte!

Pensez-vous que vous reviendrez en séjour d’immersion linguistique à l’avenir ?
S : Oui ça c’est sûr ! L’année prochaine, je reviendrai avec une amie qui fait aussi du japonais. Ce sera l’occasion de parfaire mon japonais avant l’examen du bac !

M-N : Personnelement je ne sais pas encore, mais oui j’aimerai bien !

En quelques mots, ce séjour c’était…?
M-N : Je ne dirais pas que c’était reposant !! Mais par contre très enrichissant ! On a vu beaucoup de choses, découvert comment les Japonais vivent, … donc oui vraiment enrichissant ! D’autant plus que c’est totalement différent de chez nous!

S : Dépaysant ! Et étonnant ! J’ai été très surprise, par exemple, de voir que les Japonais ont beaucoup de chiens ! On les voit dans la rue le matin, parfois même habillés avec des tenues marrantes !

M-N : oh oui c’était amusant ! Ils changeaient de tenue tous les jours !!


Devant le restaurant de Sushi avec la famille d'accueil

Avez-vous des conseils à donner à d’éventuels futurs participants venant de Nouvelle Calédonie ?

M-N : Je conseillerais d’amener son ordinateur avec une connexion Internet  3G, parce qu’on ne peut pas acheter de carte SIM à mettre dans son téléphone, ni avoir la wifi partout.
En tout cas, contrairement à ce qu’on nous avait dit, on n’a pas trouvé la vie chère ici!
Revenir en haut Aller en bas
 
Séjour août 2013: De Nouméa à Tokyo, les échanges franco-japonais se multiplient!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» séjour linguistique avril 2013
» Article dans le Midi Libre de ce Jour 02 Mars 2013
» A63 - info de ce jour 25/04/2013
» Elevages industriels : images censurées - source L214 - mise à jour 29 juillet 2013
» Mise à jour 12 septembre 2013 - Roumanie : Non à l'euthanasie des chiens errants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Espace Langue Tokyo  :: L'école ELT - ELT学校 :: Séjours linguistiques - 語学研修 :: Témoignages-
Sauter vers: